Boubou africain, la tenue africaine traditionnelle

Un petit article pour  vous faire découvrir  la tenue africaine traditionnelle: le boubou africain. Découvrez son origine et apprenez à reconnaître la qualité des boubous authentiques.

Tenue africaine traditionnelle

Le boubou  est aussi bien porté par les  hommes que par les femmes. Il s’agit  d’une tunique de grande taille qui descend souvent jusqu’aux pieds. Il peut aussi porter d’autres noms en fonction des régions (Babban, Dérékéba, Mboubeu, Grand Boubou…) et le mot anglais est Gown.

Pour les hommes le boubou est souvent fait de 3 pièces avec un pantalon, une  tunique et une chemise en dessous. La tunique possède généralement une encolure triangulaire et des poches.

Pour les femmes, le boubou s’enfile par-dessus un chemisier et un pagne, et il peut être assorti d’un foulard pour la tête. Cette tunique possède par ailleurs de très grandes ouvertures en forme ronde au niveau du cou et des bras. Il peut également y avoir des broderies au niveau au niveau du col.

Boubou africain | Robe africaine Batik
Boubou africain | Robe africaine batik

Origine du boubou africain

Le boubou  est une tenue ancestrale sur le continent africain. Il date du Vème siècle, lorsque les commerçants arabes joignent l’Afrique de l’ouest avec un vêtement ample destiné à protéger de la chaleur. Le mélange des formes du monde arabe et des couleurs de l’Afrique noire donne alors naissance au boubou dans ses formes actuelles. A l’origine  le boubou était plutôt limité à la communauté musulmane. En Afrique de l’ouest pourtant la  noblesse de certains peuples portait aussi depuis longtemps une tenue proche des boubous actuels. Puis avec le développement de l’industrie textile et l’essor des machines à coudre,  les couturiers l’ont adopté et progressivement fait évoluer. Les formes amples étant parfaitement adaptées aux fortes chaleurs, le boubou est peu à peu devenu un phénomène très large à l’échelle du continent.  De grands couturiers se sont aussi emparés du phénomène et ont donné à cette tenue une notoriété mondiale.

Ce vêtement traditionnel connaît un véritable engouement. Pratique lorsque les températures montent il est aussi très agréable à porter tout au long de l’année. Du coup, les offres fleurissent sur les marchés ou dans les boutiques, mais méfiance car beaucoup de produits asiatiques ont envahi les étales… et la déception survient avec des produits de mauvaise qualité 🙁

Comment reconnaître un véritable boubou africain ?

La qualité du tissu est un élément essentiel d’un authentique boubou africain.

Le boubou peut être taillé dans des tissus de wax (tissu néerlandais importé au XIXème siècle en Afrique durant la colonisation), en bazin (coton riche au prix élevé) ou  dans des tissus de pagne plus basiques (fabriqués en Côte d’Ivoire ou au Sénégal), ou encore en tissus industriels d’origine chinoise…  Il peut aussi disposer de broderies, voire être entièrement brodé. Il s’agit alors de pièces qui peuvent nécessiter des mois de travail et sont de véritables pièces d’art.

Un imprimé premium se reconnaît rapidement à  son épaisseur. En effet le volume de coton utilisé sur de grandes surfaces implique un poids facilement reconnaissable au toucher. La qualité des graphiques et des tentures est un autre élément caractéristique. Les couleurs doivent être éclatantes et résister aux lavages !

Enfin, un boubou traditionnel est souvent fait d’une même pièce de tissu (9 à 12m de long), ce qui limite en théorie la possibilité de réaliser de multiples copies. Les authentiques boubous de fabrication artisanale sont donc des pièces uniques et existent dans de multiples  couleurs et de multiples motifs.

Les détournements de ce vêtement traditionnel sont nombreux. Ils inspirent aujourd’hui de nombreux créateurs et  couturiers autant dans le monde occidental qu’africain.

La fabrication des Boubous AshantisBoutik

Je ne vous dévoilerai pas nos secrets de fabrication…

Mais je souhaite vous en faire savoir un peu plus et surtout vous permettre de découvrir les visages qui fabriquent nos authentiques boubous du Togo !

La confection des boubous  est un travail artisanal de grande application. Il faut en effet plus de 4h à  un couturier confirmé pour les réaliser: choix du tissu, découpe d’un grand morceau de pagne à l’aide d’une fine paire de ciseaux, et enfin couture des pans et finitions.

Je fabrique moi-même des boubous mais je travaille aussi avec plusieurs couturiers du Lomé. Je vous présente ici Atsou Kotor dans son atelier (il suffit de cliquer sur une image pour l’afficher en grand 🙂 ) :

Les machines à coudre sont manuelles (ou plutôt « pieduelles » 😉 : il faut en effet les actionner avec les pieds!), elles datent un peu mais fonctionnement parfaitement bien !

Nul doute que ces machines évoqueront de nombreux souvenirs à celles et ceux qui les ont connus!

Waizon